Comment bien choisir son détecteur de fumée ?

choisir détecteur fumée
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

En cas d’incendie, le détecteur de fumée intervient comme un avertisseur puissant, capable de réveiller ou avertir très rapidement les occupants d’un logement en feu. Réduisant considérablement les risques de mortalité dans ce type d’incident, il est obligatoire chez les particuliers depuis le 8 mars 2015. Voici plusieurs conseils pour bien choisir le vôtre.

 

Les normes des détecteurs de fumée

À partir du moment où un détecteur de fumée possède le marquage CE, il est obligatoirement conforme à la norme européenne EN 14 604. Il est nécessaire de rechercher au moins cette information sur votre dispositif d’alerte incendie : elle atteste qu’un contrôle a été réalisé par un laboratoire indépendant avant la commercialisation.

Si vous voulez vous procurer un modèle plus sûr, vous pouvez augmenter vos exigences vis-à-vis des normes et privilégier la marque NF, liée à des exigences supplémentaires : des prélèvements sont réalisés au moins deux fois par an, sur toute la durée pendant laquelle le produit est commercialisé.

 

La durée de vie, un critère décisif

Le détecteur de fumée étant obligatoire depuis 2015, il se peut que les personnes n’ayant pas encore renouvelé leur matériel voient bientôt leur installation s’arrêter de fonctionner. Concrètement, tous les détecteurs de fumée ne sont pas aussi durables : tout dépend de la pile utilisée.

Une simple pile alcaline peut fonctionner un peu plus d’un an, tandis qu’une pile au lithium peut alimenter votre détecteur pendant 5 années environ. En parallèle, il existe des fabricants annonçant une durée de vie de 10 ans sans possibilité de remplacer des piles. Un choix nécessitant de racheter un appareil dès lors qu’il ne fonctionne plus.

 

Combien coûte un bon détecteur de fumée ?

Afin d’obtenir les garanties minimales de sécurité incendie, on conseille habituellement de ne pas choisir de détecteur de fumée dont le prix est inférieur à 15 €. On trouve des modèles intéressants, aux alentours de 30 €, en milieu de gamme – sachant que les tarifs peuvent grimper à 50 € pour plus d’options (notamment la télécommande en plus).

Si le choix du détecteur de fumée vous appartient, ne négligez jamais cet achat et prenez le temps de bien réaliser l’installation. Ce petit objet très discret peut être en effet susceptible de vous sauver la vie, il convient donc d’en prendre soin.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0