Le désenfumage mécanique

désenfumage mécanique

Utilisation du désenfumage mécanique

Le désenfumage par tirage mécanique est assuré par des extractions mécaniques de fumées et des amenées d’air naturelles ou mécaniques disposées de manière à assurer un balayage du volume à désenfumer. Ce balayage peut être ajouté par une mise en surpression relative de la surface à protéger des fumées. Lorsque les circulations horizontales sont mises en surpression, les escaliers encloisonnés doivent l’être également. Les extractions et amenées d’air mécaniques sont réalisées au moyen de bouches reliées par des conduits à des ventilateurs. Un système de ventilation permanente (renouvellement d’air, chauffage ou conditionnement d’air) peut être utilisé pour le désenfumage.

 

Fonctionnement du désenfumage mécanique

Système le plus abouti en matière d’évacuation des fumées, le désenfumage mécanique permet de gérer au plus près le débit des fumées tout en insufflant un air respirable. Mais la réussite de sa mise en œuvre dépend de l’association difficile de ses composants.

 

Réglementation relative au désenfumage mécanique

Tous les éléments composant le système doivent être mis en place dans un avant-plan, englobant aussi bien les dispositifs de commande que les cheminements d’évacuation des fumées, les ouvertures, les réseaux aérauliques, la place des ventilateurs. De cette étude dépendra la future installation qui se fera selon des principes draconiens édictés dans l’arrêté du 22 mars 2004.