Quelles sont les différences d’utilisation entre un poteau et une bouche d’incendie ?

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Le poteau, comme la bouche d’incendie, sont des dispositifs destinés à permettre, aux services de secours, de disposer d’une réserve suffisante d’eau pour lutter contre un feu. Si leur utilisation est très proche, leur principale différence se situe au niveau de leur apparence : alors que le premier est visible de tous, la seconde est enterrée dans le sol. Présentation.

Le poteau d’incendie

Raccordé au réseau d’adduction d’eau sous pression, qu’il soit privé ou public, le poteau d’incendie de 100 mm permet un débit unitaire de 60 m3 / heure minimum, sous 1 bar de pression dynamique. Alors qu’un poteau de 2 x 100 mm doit en permettre 120 m3 / heure minimum. De couleur rouge, il répond aux normes NFS 62-200 et NFS 61-213.

A noter la présence de poteau d’incendie de 65 mm, assurant 30 m3 / heure minimum sous 1 bar de pression dynamique, en conformité avec les normes NFS 62-200 et NFS 61-214.

L’installation de ce système de protection s’effectue à la condition qu’il y ait 0,50 mètre libre autour de lui et qu’il se situe à une distance comprise entre 1 et 5 mètres de la chaussée. Dans tous les cas, il ne doit pas constituer un obstacle gênant ou dangereux pour les piétons, les poussettes ou pour les personnes en fauteuil roulant.

La bouche d’incendie

Egalement raccordée au réseau d’eau sous pression (public comme privé), la bouche d’incendie de 100 mm permet aussi un débit unitaire de 60 m3 / heure minimum, sous 1 bar de pression dynamique. L’idée étant de pouvoir assurer un certain débit pendant au moins deux heures. Tout comme le poteau d’incendie. Elle doit répondre aux normes NFS 62-200 et NFS 61-221.

Son installation est signalée par une plaque normalisée située à proximité de la bouche d’incendie, qui, elle, est implantée sur un emplacement qui permet le stationnement des véhicules de secours.

Même si la bouche d’incendie se situe à l’abri au niveau du sol et que le poteau est conçu avec des matériaux adaptés, ces deux dispositifs doivent être régulièrement contrôlés, pour s’assurer de leur bon fonctionnement.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0