Eclairage de sécurité

éclairage de sécurité

Utilisation de l’éclairage de sécurité incendie

Les établissements doivent disposer d’un éclairage de sécurité conforme à la réglementation en vigueur, permettant d’assurer l’évacuation des personnes en cas d’interruption accidentelle de l’éclairage normal.

L’éclairage de sécurité assure deux fonctions définies dans l’article EC8 du règlement de sécurité : l’éclairage d’évacuation et également l’éclairage d’ambiance ou dit anti-panique.

Fonctionnement de l’éclairage de sécurité

L’éclairage de sécurité doit être à l’état de veille pendant l’exploitation de l’établissement. Il est mis ou maintenu en service en cas de défaillance de l’éclairage normal/remplacement. En cas de disparition de l’alimentation normale / remplacement, l’éclairage de sécurité est alimenté par une source de sécurité dont la durée assignée de fonctionnement doit être d’au moins 1 heure.

L’éclairage de sécurité peut comporter :

  • soit une source centralisée constituée d’une batterie d’accumulateurs alimentant des luminaires,
  • soit des blocs autonomes.

 

Réglementation relative à l’éclairage de sécurité

Dans le cadre de la sécurité incendie l’éclairage de sécurité est obligatoire dans tous les établissements recevant du public et/ou des travailleurs. Conformément à l’article EC 14 de l’arrêté du 25 juin 1980 modifié, les exploitants doivent s’assurer tous les mois du bon fonctionnement (test des lampes) des Blocs Autonomes d’Éclairage de Sécurité (BAES) de leur établissement et tous les 6 mois de leur autonomie de fonctionnement (test des batteries).

Une personne habilitée doit donc faire régulièrement l’inspection de toute l’installation.

Les solutions d’éclairage de sécurité proposées :