Formation en sécurité incendie : quelles sont les obligations des ERP ?

Formation securite incendie
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Les chefs d’établissements ont l’obligation de « prendre les mesures nécessaires pour que tout commencement d’incendie puisse être rapidement et efficacement combattu, dans l’intérêt du sauvetage du personnel » selon l’article R.4227-28 du Code du Travail. Si l’obligation de se former ne concerne que les ERP, son suivi pourrait pourtant profiter à tous les cas.

 

Quel est l’intérêt de suivre des formations de sécurité incendie ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs formations incendie, afin que ces démarches de prévention correspondent au besoin d’un large public.

Un premier niveau permet de sensibiliser les formés aux risques et aux comportements les plus adéquats en cas d’incendie : manipulation des extincteurs, exercices d’évacuation (organisation avec des guide-files et serre-files), usage de l’Appareil Respiratoire Isolant (ARI)…

Un second niveau de formation est disponible, pour les structures ayant un Système de Sécurité Incendie (SSI) : d’une durée de 7 heures, elle combine théorie et pratique, afin de créer des automatismes, qui feront la différence sur le terrain. À l’issue de cet apprentissage, les formés deviendront des Équipiers de Première Intervention (EPI).

À noter qu’il est possible de pousser cette formation pour devenir des Équipiers de Seconde Intervention (ESI) intervenant en renfort des EPI.

 

Zoom sur les obligations de formation pour les ERP

Les ERP sont soumis à une obligation de formation et de qualification du personnel, conformément à l’article MS 48 de l’arrêté du 25 juin 1980, relatif à l’approbation des dispositions générales du règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique, dans les établissements recevant du public :

  • 1. Les personnes désignées par l’exploitant, mentionnées au paragraphe 1.a de l’article MS 46 pour assurer la sécurité contre l’incendie, doivent avoir reçu une formation conduite à l’initiative et sous la responsabilité de l’exploitant.
  • 2. La qualification professionnelle des agents de sécurité incendie (chef du service, chef d’équipe et agents de sécurité), mentionnés au paragraphe 1 b de l’article MS 46, doit être vérifiée dans les conditions définies par arrêté ministériel.
  • 3. Le contrôle de l’instruction du service de sécurité incendie est assuré par les commissions de sécurité lors des visites qu’elles effectuent dans les établissements.

 

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0