Quels sont les moyens de prévention d’incendie domestique ?

moyens prévention incendie domestique
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

En France, un incendie domestique se produit toutes les deux. Face à de telles statistiques, il est impératif de prendre des mesures, pour prévenir ces risques et assurer sa sécurité en adoptant les bons gestes.

 

Le matériel de prévention d’incendie domestique

Depuis le 8 mars 2015, la législation française impose l’installation d’un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF), dans toutes les habitations. Si le décret d’application impose un marquage « CE » et la norme « NF EN 14 604 », il n’en spécifie pas le nombre à installer.

Il est vivement recommandé d’en placer un à chaque niveau du logement et prioritairement dans ou près des chambres, afin de réveiller ses occupants, dès l’apparition des premières fumées.

Par ailleurs, si la présence d’un extincteur n’est pas obligatoire, il est conseillé d’en avoir un pour pouvoir éteindre rapidement un départ de feu. Pour rappel, un feu s’éteint avec un verre d’eau la première minute, un seau d’eau la seconde et une citerne d’eau dès la troisième. Autrement dit, mieux vaut pouvoir intervenir le plus rapidement possible.

 

Les bons réflexes à adopter

Pour éviter les incendies domestiques, il faut surveiller les points les plus « dangereux » de la maison : l’installation électrique, la présence d’objets inflammables à proximité de sources de chaleur, le barbecue, les cigarettes et les bougies mal éteintes, la cheminée qui n’est pas ramonée, le feu en cuisine, les liquides inflammables ou encore, ponctuellement, les décorations de Noël.

En cas de départ de feu, appelez les pompiers (18 ou 112) et tentez de le maîtriser avec l’extincteur domestique. À défaut, refermez (si possible) la porte de la pièce en feu, pour retarder sa propagation et sortez, sans prendre l’ascenseur, et en prévenant vos voisins, si vous êtes dans un immeuble.

À noter que si le feu est sur une personne (ou sur vous), il faut se rouler par terre, recouvert (si possible) d’une couverture ou d’un manteau non synthétique, sans tenter de retirer les vêtements brûlés, déjà collés à la peau. Puis, rapidement, arroser le corps d’eau pour refroidir les brûlures éventuelles.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0