Quelles sont les normes et la réglementation entourant le désenfumage ?

normes et réglementation desenfumage
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Lorsqu’un incendie survient dans un bâtiment, le feu est toujours l’élément le plus redouté : en réalité, les fumées sont le plus souvent à l’origine des décès. Très rapidement, elles peuvent envahir une pièce et leur opacité est redoutable pour les voies respiratoires. Aujourd’hui, les normes de désenfumage se précisent afin de limiter les conséquences des feux.

 

Des normes européennes et françaises à respecter

Les Dispositifs d’Évacuation Naturelle de Fumées et de Chaleur (DENFC) sont soumis à la norme européenne EN 12 101. À l’échelle de la France, d’autres normes existent – elles concernent les règles d’installation (NF S 61-932), les règles d’exploitation et de maintenance (NF S 61-933), les dispositifs actionnés de sécurité (NF S 61-397) et les dispositifs de commande manuelle (NF S 61-938).

Pour savoir si vous devez installer un dispositif de désenfumage dans un bâtiment que vous gérez, il faut se renseigner sur les règles particulières au lieu concerné (accueil éventuel de public, superficie, hauteur de l’immeuble, etc.).

 

Le désenfumage sur les lieux de travail

Plusieurs articles du Code du travail précisent les réglementations liées au désenfumage sur le lieu de travail. Il est obligatoire d’installer un dispositif permettant d’évacuer la fumée dans les locaux de plus de 300 mètres carrés, les locaux aveugles ainsi que les sous-sols de plus de 100 mètres carrés. Cette protection reste également requise au niveau des escaliers.

Par ailleurs, tous les matériaux participant à la mise en place du dispositif de désenfumage sont obligatoirement conformes avec les textes et normes en vigueur. Finalement, pour mettre en place une installation de ce type, il faut se référer à la norme française de Sécurité NF S 61-933.

 

Pourquoi insister sur l’utilité de cette sécurité ?

Que l’on opte pour le désenfumage mécanique ou le désenfumage naturel, on accède toujours à des dispositifs particulièrement efficaces pour réduire l’épaisseur des gaz toxiques, conserver un taux d’oxygène augmentant le pronostic des personnes enfermées et accroître la visibilité.

Si le développement des détecteurs de fumée s’est imposé avec l’apparition d’une loi le rendant obligatoire, il est également utile d’envisager la possibilité d’augmenter sa sécurité avec une solution de désenfumage – une chance supplémentaire de n’avoir aucune victime suite à un incendie.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0