Utilisation, fonctionnement et entretien du poteau incendie

Utilisation d’un poteau d’incendie poteau incendie

Le poteau d’incendie est un appareil de robinetterie raccordé à un réseau d’eau sous pression. C’est une prise d’eau disposée sur un réseau souterrain permettant d’alimenter les fourgons des sapeurs-pompiers. Ces réseaux sont dédiés à la lutte contre l’incendie et à l’alimentation en eau potable du public.

Le poteau d’incendie, comme la bouche d’incendie, peut être également installé sur des réseaux d’eau brute destinés à l’irrigation ou l’industrie.

Les installations sont situées à proximité de la chaussée, de manière à toujours rester accessibles.

Fonctionnement d’un poteau d’incendie

Les poteaux d’incendie sont caractérisés par :

  • la conception du système de fermeture et d’étanchéité ;
  • le DN (diamètre nominal) ;
  • la renversabilité ou non de l’appareil.

Ils doivent répondre aux exigences demandées aux produits destinés à être installés sur des réseaux d’eau destinée à la consommation humaine.

Entretien d’un poteau incendie

Le poteau d’incendie doit pouvoir être transporté et installé avec le moins de risque possible de détérioration par des chocs, pour cela les matériaux de l’enveloppe des produits doivent avoir une résistance minimale.

Le poteau d’incendie doit respecter un minimum de performances afin d’être compatible avec des utilisations particulières extrêmes, propres à la sécurité incendie.

Ainsi, pour éviter des coups de bélier, en cas de manœuvres rapides, le poteau d’incendie doit avoir des débits progressifs à l’ouverture et à la fermeture.

A mi-ouverture, les Kv des poteaux d’incendie doivent être :

  • supérieurs à 0,25 Kv à pleine ouverture (Kv mesuré sur le poteau) ;
  • inférieurs à 0,8 Kv à pleine ouverture (Kv mesuré sur le poteau).

Un poteau incendie doit être implanté sur les trottoirs, voie piétonne, etc, sans constituer un obstacle dangereux ou gênant pour la circulation des piétons, des fauteuils roulants et des poussettes pour enfants.