Robinet d’incendie armé : comment leur implantation est-elle définie au sein des ERP ?

Robinet_d'incendie_armé sécurité incendie
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

En matière de sécurité incendie, les ERP sont soumis à de nombreuses normes et obligations autour de leurs équipements requis. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment les Robinets d’Incendie Armés (RIA), également soumis à différentes normes concernant leurs emplacements en ERP.

Qu’est-ce qu’un RIA ?

Les robinets d’incendie armés sont des dispositifs de lutte contre le feu. Ils sont utilisés dès que le périmètre de l’incendie augmente et que les extincteurs mobiles ne suffisent plus. Alimentés en eau en permanence, ils sont toujours prêts à l’emploi et peuvent être utilisés par des personnes non qualifiées, même si cela n’est pas recommandé.
Le rôle des RIA est de pouvoir intervenir rapidement sur un début d’incendie, en attendant l’arrivée et la mise en place des services de secours (pompiers ou service interne).
Un RIA aux normes se compose des éléments suivants :

– Un dévidoir ;
– Un robinet d’arrêt d’alimentation en eau ;
– Une longueur de tuyau de 30 mètres maximum ;
– Un robinet diffuseur.

Où positionner les robinets d’incendie armés dans un ERP ?

Pour une sécurité incendie optimale, de très nombreuses règles sont à respecter , lors de l’implantation des RIA dans les établissements recevant du public (ERP). Dans un premier temps, la détermination et la désignation du RIA doit être réalisée selon leur Diamètre Nominal (DN), selon le modèle suivant : DN XX / YY, où XX représente le diamètre intérieur du tuyau tandis que YY correspond au diamètre de l’orifice de refoulement :

– Pour les locaux à risques courants : DN 19/6 avec portée de jet bâton de 13,5 mètres requise

– Pour les locaux à risques particuliers : DN 25/8 avec portée de jet bâton de 16 mètres requise

– Pour les installations classées ou sites industriels : DN 33/12 avec portée de jet bâton de 19 mètres requise

Par ailleurs, les RIA doivent être placés à l’intérieur des bâtiments qu’ils protègent ou, si ce n’est pas possible, au plus près de ces derniers.

De plus, toutes les zones doivent être protégées par au moins deux jets : autrement dit, la totalité de la surface doit pouvoir être couverte.

Pour finir, les robinets d’incendie armés doivent être implantés de telle façon qu’il n’y ait jamais plus de 15 mètres entre deux installations.

La mise en place et la maintenance des RIA sont ainsi très contrôlées afin d’assurer leur pleine efficacité, du fait qu’ils représentent un des éléments incontournables de la sécurité incendie dans les ERP.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0