Sécurité incendie : l’élaboration des plans d’intervention et d’évacuation

Plan d'évacuation et d'intervention sécurité incendie
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Tous les établissements recevant du public sont soumis à la mise en place de plans d’intervention et d’évacuation. Il est donc préconisé de bien connaître les principaux objectifs et obligations à leur élaboration.

Les objectifs et obligations des plans d’intervention

Les plans d’intervention sont destinés aux services de secours, internes ou externes (sapeurs-pompiers), afin qu’ils puissent, lors d’une situation d’urgence, appréhender rapidement la configuration des lieux et obtenir les informations essentielles à leur intervention (coupure du gaz, d’eau, d’électricité).

Pour remplir ces objectifs, le plan doit être installé à des endroits stratégiques (entrée d’immeuble) pour être rapidement visible, et détachable, par les intervenants extérieurs.

À noter que ce plan peut être remplacé par un dossier d’intervention. De plus, pour les bâtiments comportant plusieurs étages, celui-ci peut se décliner en un plan propre à chaque niveau du bâtiment.

Etablis en conformité avec la norme NF S 60-303, les plans d’interventions se doivent de signaler les éléments suivants :

  • les cloisonnements et les ouvertures ;
  • les locaux techniques ;
  • les zones à risques ;
  • les organes de coupure de fluides ;
  • les moyens d’extinctions ;
  • les alarmes incendie

Une mention avec l’inscription « vous êtes ici » et la date de fabrication et de mise à jour du plan d’intervention doivent également figurer.

 

Les objectifs et obligations des plans d’évacuation

Les plans d’évacuation sont destinés aux occupants (personnel et public) du bâtiment, afin de leur permettre en urgence de repérer rapidement les itinéraires vers les issues de secours appropriées. Les plans d’évacuation doivent également permettre d’obtenir toutes les informations nécessaires pour lutter contre les débuts d’incendie (emplacement des extincteurs, coupure d’urgence de l’électricité et du gaz, etc.).

Tout comme les plans d’interventions, ceux-ci se doivent d’être visibles, installés à une hauteur de 1,50 m ainsi qu’à proximité des points d’accès et des lieux de passage tels que la cafeteria, les lieux de réunion ou encore l’entrée principale.

Conformément à l’arrêté du 25 juin 1980, article MS41, les plans d’évacuation doivent notamment mentionner les éléments suivants :

  • les itinéraires d’évacuation ;
  • les moyens de premier secours ;
  • les points de rassemblement ;
  • les déclencheurs d’alarmes ;
  • les portes de recoupement ;
  • les espaces d’attentes sécurisés ;
  • la légende des symboles utilisés.

 

Le repère « vous êtes ici » doit également être présent sur les plans d’évacuation.

Les plans d’intervention et d’évacuation doivent être vérifiés au minimum tous les ans : chaque modification de la structure du bâtiment, des dispositifs et procédures de sécurité, devant faire l’objet d’une mise à jour de ces documents.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0