Le Système de Sécurité Incendie : de quoi se compose-t-il et quel est son rôle ?

Systeme securite incendie
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn1Pin on Pinterest0

Le Code du Travail (articles R. 4227-1 à R. 4227-57) précise les obligations des entreprise ou des différents établissement en matière de Système de Sécurité Incendie (SSI), afin de définir au mieux les différents besoins existants sur leur présence. Il est alors essentiel de bien comprendre quel est son rôle et quels éléments composent le SSI.

 

Le rôle du Système de Sécurité Incendie (SSI)

La réglementation actuelle impose aux ERP (Établissements Recevant du Public) et aux ERT (Établissements Recevant des Travailleurs) de posséder un Système de Sécurité Incendie (SSI).

Constitué d’un ensemble de matériels, il collecte, traite les informations et assure un certain nombre de fonctions liées à la sécurité et la protection incendie  :

  • Le compartimentage, à travers la fermeture des portes et des clapets coupe-feu ;
  • Le désenfumage, avec par exemple l’ouverture des volets;
  • L’évacuation, par le déverrouillage des issues de secours ;
  • L’extinction automatique;
  • La mise en arrêt de certaines installations techniques.

À travers ces interventions, le SSI a pour but de protéger efficacement les personnes, d’aider l’intervention des professionnels et de limiter la propagation du feu dans l’établissement. Autrement dit, après détection de l’incendie, il doit être en mesure de mettre rapidement en sécurité l’ensemble d’un bâtiment, de manière automatique ou par le biais d’une intervention humaine.

 

Un degré de complexité géré en 5 catégories

Les différents Système de Sécurité Incendie existants sont actuellement classés selon 5 catégories (A, B, C, D et E). Cette classification s’établit en fonction du risque couvert par le SSI, du type d’établissement ainsi que le nombre de personnes pouvant être accueillies. Elle définit également la composition de ce dernier. La catégorie A étant celle présentant la configuration maximale d’un Système de Sécurité Incendie.

Celui-ci doit alors présenter les éléments suivants :

  • Un Système de Détection Incendie (SDI), qui se compose de :
    • Détecteurs d’incendie (D.I.)
    • Équipement de contrôle et de signalisation (E.C.S.)
    • Déclencheurs manuels (D.M.)
  • Un Système de Mise en Sécurité Incendie (SMSI), qui se compose de :
    • Centralisateurs de Mise en Sécurité Incendie (C.M.S.I) de type A
    • Dispositifs Adaptateurs de Commande (D.A.C.)
    • Dispositifs Actionnés de Sécurité (D.A.S.)
    • Diffuseurs Sonores (D.S.)
    • Équipements d’Alarme (E.A) de type 1

Les catégories suivantes — allant de B à E — nécessitent un SSI aux équipements légèrement moins fournis, mais devant être conformes au risque calculé et en fonction du type d’établissement dans lequel il est installé. À noter que la catégorie E présente la configuration minimale possible d’un Système de Sécurité Incendie.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn1Pin on Pinterest0