La sécurité incendie dans les bâtiments historiques

sécurité incendie bâtiments historiques

Suite à l’incendie de la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris en avril 2019, qui n’est cependant pas le premier du genre (le site Richelieu de la BNF en 2017 ; l’hôtel de ville de La Rochelle et le château de Léran en 2013…), la question de la sécurité incendie sur les bâtiments historiques demeure ouverte : récente, la « réglementation [française] est remarquablement efficace, mais elle n’est pas rétroactive et n’est, ni adaptée, ni adaptable au bâti des monuments historiques », comme le souligne Jean-Michel d’Hoop, expert honoraire auprès de la Cour d’Appel de Paris.

Pas de normes dans les constructions historiques

Les bâtiments historiques sont à la fois anciens et fragiles. Or, leur construction n’est pas soumise aux normes actuelles : dès lors, les matériaux utilisés pouvaient être inflammables, des produits chimiques pouvaient être utilisés pendant le chantier, etc. 

Par conséquent, les prescriptions à suivre en matière de sécurité incendie ne peuvent pas être les mêmes, d’un bâtiment à un autre. La protection incendie du patrimoine passe par une approche « sur-mesure », selon Jean-Michel d’Hoop… « Ce ne sont pas des « types » que l’on peut « classer » pour fixer des prescriptions techniques à mettre en œuvre. »

La prévention des risques d’incendie

Les monuments historiques sont extrêmement vulnérables aux incendies – que ce soit par des charpentes en bois très sèches, des solives et des ossatures laissées sans protection, sans oublier le mobilier combustible (matelas, draperie, tapis). L’ensemble pouvant être aggravé par de grandes cages d’escaliers ouvertes, sources d’oxygène pour le feu.

La diminution des risques passe déjà par la mise en place d’un certain nombre de précautions, au niveau des installations électriques, de l’utilisation des appareils à flamme nue (lampes à huile, poêle à bois, bougies), de présences extérieures non autorisées (système d’alarme) …

Sans réglementation en vigueur à ce jour, les monuments historiques devraient faire l’objet d’un audit pour ériger des protections propres à chacun. À l’image d’une initiative menée en Espace sur l’ensemble de ses bâtiments religieux.

Si vous souhaitez vous prémunir face à un sinistre de ce type et que vous souhaitez en savoir plus sur les normes de sécurité à respecter, il est conseillé de suivre une formation en sécurité incendie.