Locaux industriels des entreprises : comment prévenir les risques d’incendie ?

securité incendie locaux industriels

D’après l’inventaire des accidents technologiques survenus en 2016, plus d’un accident sur deux dans le domaine des entreprises est un incendie. Aucun secteur n’est épargné, bien que les risques puissent être plus importants dans certains milieux sensibles. Dans tous les cas, chaque entreprise doit mettre en place une stratégie de sécurité incendie adaptée, pour éviter autant que possible les départs de feu. De plus, celle-ci doit permettre de ralentir la propagation des flammes, face à un incendie qui se déclare, tout en protégeant les personnes et les biens.

Identifier les risques et adapter la stratégie de prévention

Dans les locaux industriels des entreprises, on trouve toutes sortes d’emballages et d’objets comme les colles et les produits d’entretien qui sont très sensibles au feu, en brûlant ou en rejetant des vapeurs inflammables. 

D’une manière générale, chaque établissement doit lister les combustibles présents dans ses locaux, ainsi que les conditions de stockage, afin de voir si des améliorations sont possibles. On recommande aussi de nommer un responsable « incendie » : son rôle sera de faire le lien entre les acteurs internes (infirmiers, délégués du personnel, etc.) et externes (pompiers, notamment).

Prendre des mesures de prévention concrètes

Certains dangers ne peuvent pas être totalement évités : les entreprises doivent parfois conserver des combustibles, tout en utilisant aussi des appareils capables de prendre feu dans certains cas rares. Face à cela, il faut analyser ses risques et les retranscrire dans son document unique d’évaluation des risques (DUER), pour élaborer un plan de réduction du risque.

Idéalement, on intègre la prévention incendie dès la construction du bâtiment. Si cela n’a pas été fait, il convient de solliciter les services d’un expert pour adapter les aménagements existants. Quand cela est possible, on doit évidemment privilégier les procédés et matériaux moins problématiques, sans oublier de sensibiliser les travailleurs à tous les risques qui sont présents.

Pour que les mesures soient efficaces, l’organisation d’exercices d’évacuation demeure incontournable, elle est exigée dans l’article R4227-39 du Code du Travail). Enfin, pour les installations SEVESO, un Plan d’Opération Interne (POI) est obligatoire – celui-ci reste aussi conseillé pour les ICPE soumises à déclaration.

Nos professionnels de la sécurité incendie restent bien entendu à votre écoute pour vous conseiller sur des formations dans le domaine de la sécurité incendie mais aussi de la santé au travail et les différents risques spécifiques dont est sujet votre entreprise.