Le désenfumage mécanique

désenfumage mécanique

Utilisation du désenfumage mécanique

Le désenfumage par tirage mécanique est assuré par des extractions mécaniques de fumées et des amenées d’air naturelles ou mécaniques disposées de manière à assurer un balayage du volume à désenfumer. Ce balayage peut être ajouté par une mise en surpression relative de la surface à protéger des fumées. Lorsque les circulations horizontales sont mises en surpression, les escaliers encloisonnés doivent l’être également. Les extractions et amenées d’air mécaniques sont réalisées au moyen de bouches reliées par des conduits à des ventilateurs. Un système de ventilation permanente (renouvellement d’air, chauffage ou conditionnement d’air) peut être utilisé pour le désenfumage.

Fonctionnement du désenfumage mécanique

Système le plus abouti en matière d’évacuation des fumées, le désenfumage mécanique permet de gérer au plus près le débit des fumées tout en insufflant un air respirable. Mais la réussite de sa mise en œuvre dépend de l’association de ses composants. Il s’appuie sur la mise en place de conduits, de volets de désenfumage, de coffrets de relayage et d’extracteur de désenfumage.

Au-delà de son efficacité totalement indépendante des conditions extérieures, le désenfumage mécanique assure également une rapidité d’évacuation des locaux, particulièrement précieuse dans un système de sécurité incendie.

Désenfumage mécanique et Code du travail

Tous les éléments composant le système doivent être mis en place dans un avant-plan, englobant aussi bien les dispositifs de commande que les cheminements d’évacuation des fumées, les ouvertures, les réseaux aérauliques, la place des ventilateurs. De cette étude dépendra la future installation qui se fera, selon des principes édictés dans l’arrêté du 22 mars 2004, pour les établissements recevant du public.

L’Instruction Technique 246 précise les règles de sécurité et d’exécution du désenfumage – notamment celles du désenfumage mécanique, en se reposant sur son fonctionnement (extraction des fumées, amenées d’air, caractéristiques des conduits, implantation pour l’évacuation de fumées et des amenées d’air, bouches et volets, caractéristiques des ventilateurs, dispositif de commande et mise à l’arrêt du ventilateur).

Désenfumage mécanique des locaux

La réglementation applicative pour la mise en sécurité des locaux accessibles au public suite à un incendie délivre aussi des solutions pour opérer un désenfumage naturel ou mécanique.

Les locaux les plus adaptés à un système mécanique restent les locaux borgnes ou à faible hauteur. Conformément au Code du travail, l’installation du désenfumage devra s’effectuer au niveau des cages d’ascenseur, des locaux aveugles, ainsi que des sous-sols de plus de 100m²

Désenfumage naturel ou mécanique, quelle est la différence ?

Le désenfumage, qu’il soit naturel ou mécanique, vise à limiter la propagation de l’incendie, à placer en sécurité le public, en maintenant les cheminements pour l’évacuation praticable et permettre l’accès des pompiers.

Avec le système naturel, le balayage de ces voies se fait par l’apport d’un air neuf et par l’évacuation des fumées. Les amenées d’air se situent dans les escaliers non cloisonnés, les portes des locaux donnant sur l’extérieur, les ouvrants en façade et les bouches – directement ou par des conduits. L’évacuation des fumées, quant à elle, s’opère via les ouvrants de façade, les exutoires et les bouches.

Le système mécanique est, quant à lui, préconisé quand le désenfumage naturel est impossible

À noter qu’il existe deux autres méthodes intermédiaires qui sont le désenfumage naturel / mécanique qui est adapté aux bâtiments sur plusieurs niveaux et le désenfumage mécanique / naturel qui se base sur la hiérarchisation des pressions.

Commande désenfumage mécanique

Fonction essentielle de ce système de sécurité contre l’incendie, la commande de désenfumage mécanique peut être déclenchée soit manuellement soit de manière automatique, si le type de bâtiment le réclame. Dans ce cas la commande automatique doit être doublée d’une commande manuelle.

Maintenance des systèmes de désenfumage mécaniques

comment dimensionner désenfumage

Les systèmes de désenfumage mécaniques sont conçus pour évacuer la fumée et la chaleur d’un bâtiment en cas d’incendie. Ces systèmes comprennent généralement des ventilateurs, des gaines et des clapets qui sont contrôlés par un contrôleur central. 

Afin de maintenir une performance optimale, il est important d’inspecter et de nettoyer régulièrement tous les composants du système. Il convient de vérifier le bon fonctionnement des ventilateurs et de vérifier que les débits d’air correspondent au calcul initial. Les clapets doivent également être inspectés pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement. 

En effectuant ces tâches d’entretien régulier, vous pouvez contribuer à garantir que votre système mécanique de contrôle des fumées sera en mesure de protéger efficacement votre bâtiment en cas d’incendie.

Le Groupe Simie propose une large gamme de contrats de maintenance et d’installation de matériel de sécurité incendie sur l’ensemble du territoire français, avec différentes périodicités respectées. Nos prestations peuvent être mono ou multi-sites, elles comprennent le contrôle de tous les équipements mécaniques de désenfumage installés sur votre site. N’hésitez pas à nous demander un devis si vous le souhaitez !