Quels sont les moyens d’extinction obligatoires dans les magasins et centres commerciaux ?

extinction magasin - centre commercial

Les établissements de type M sont essentiellement les magasins et centres commerciaux. Dans ces ERP (Établissements Recevant du Public) sensibles, plusieurs règles doivent être respectées en matière de sécurité incendie, notamment sur les dispositifs d’extinction.

Quels dispositifs d’extinction pour les établissements de 1ère, 2e et 3e catégorie ?

Au-delà de 3 000 m² de superficie, un établissement de type M doit se tenir à certaines normes concernant la sécurité incendie. Plusieurs extincteurs sont obligatoires et doivent être judicieusement répartis, à raison d’un extincteur sur chaque zone de 250 m². Chaque extincteur à eau pulvérisée doit avoir une capacité minimale de 6 litres. Enfin, il faut savoir que l’on doit théoriquement parcourir moins de 15 mètres pour accéder à un extincteur, quel que soit l’endroit où l’on se place dans le bâtiment.

Cette base constituée d’un extincteur tous les 250 m² n’est pas suffisante. Les établissements doivent également se doter de dispositifs d’extinction pour les risques particuliers (les feux électriques, par exemple). De plus, il faut aussi des modèles portatifs pour pallier un maximum de risques.

Les règles sont sensiblement identiques pour tous les établissements de 1ère, 2e et 3e catégorie. En dessous de 3 000 m² de superficie, l’établissement doit être équipé à partir du premier janvier 2018 par :

– Des extincteurs portatifs installés dans les conditions définies par l’article MS 39.
– Des robinets d’incendie armés de DN 19/6 ou 25/8. Leur nombre et leurs emplacements doivent être déterminés de façon que toute la surface des locaux puisse être efficacement atteinte par deux jets de lance.

Les règles à suivre dans les établissements de 4e catégorie

Au sein des établissements de 4e catégorie, il est indispensable de s’équiper d’extincteurs à eau pulvérisée de 6 litres minimum. À nouveau, il ne faut pas devoir parcourir plus de 15 mètres pour y accéder. Et cette fois, on exige au moins un dispositif par zone de 150 m². Les extincteurs pour les risques particuliers et les appareils portatifs font également partie des équipements nécessaires pour ces structures de taille inférieure.

Ces règles sont identiques au sein de toutes les aires de vente à l’air libre. Les extincteurs portatifs sont des dispositifs spécifiques : ils doivent se situer idéalement dans les dégagements, être visibles et facilement accessibles. Il faut un appareil pour chaque zone de 200 m² (et au moins deux par établissement en tout).