Quels sont les établissements faisant partie de la catégorie CTS ?

catégorie CTS

En matière de sécurité des bâtiments, les établissements de la catégorie CTS sont des chapiteaux, tentes et structures. La plupart du temps, il s’agit de constructions itinérantes, partiellement ou totalement fermées, avec une couverture souple. Les réglementations CTS s’appliquent parfois aussi aux structures implantées sur un même espace pendant plus de 6 mois, voire à certains établissements permanents, selon leur type d’activité et leur conception.

Démarches avant l’ouverture d’un établissement de type CTS

Même s’il n’est pas voué à rester sur le même emplacement pendant longtemps, un établissement de type CTS ne peut pas s’ouvrir sans suivre certaines règles strictes. La première implantation nécessite tout d’abord d’obtenir une attestation de conformité réalisée par un bureau de vérification spécialisé dans les tentes, les chapiteaux et autres structures. Il observe plusieurs éléments au moment du contrôle, comme la réaction au feu de l’enveloppe.

Par la suite, des vérifications sont nécessaires au moins tous les deux ans, afin de contrôler les installations électriques. De plus, pour accueillir du public, ces espaces doivent pouvoir justifier d’une autorisation de la mairie. En vue de l’obtenir, plusieurs démarches administratives sont requises, avec notamment la présentation au maire d’un extrait du registre de sécurité.

Quelle réglementation incendie dans les tentes et chapiteaux ?

Comme tous les ERP, les établissements de type CTS doivent respecter des règles de sécurité incendie spécifiques, élaborées en fonction de la nature même de la construction. Par ailleurs, l’installation d’une alarme incendie conforme aux normes reste obligatoire. Celle-ci fait l’objet d’un entretien assuré par un professionnel, le fabricant du système ou encore un employé de l’établissement, s’il a les qualifications pour. Certaines alarmes nécessitent un contrat d’entretien spécifique (alarmes de type 1).

Du dispositif de désenfumage à la présence de secouristes sur place pendant les événements, les obligations pour ces établissements varient en fonction de leur conception et du nombre de personnes qu’ils accueillent. Certaines règles relatives à la résistance au feu des sièges et autres textiles doivent également être maîtrisées pour plus de sûreté. L’idéal, afin de se plier à toutes les normes et d’éviter les accidents, reste de demander les conseils de professionnels spécialisés dans la protection incendie et les établissements recevant du public.