Quels sont les moyens d’extinction obligatoires dans une salle d’exposition ?

extinction obligatoires dans une salle d’exposition

Dans la catégorie T des établissements recevant du public (ERP), on classe toutes les salles d’exposition. D’autres structures, comme les bâtiments destinés à l’organisation de foires-expositions ou de salons temporaires, relèvent des mêmes normes. Susceptibles d’accueillir un nombre conséquent de personnes et abritant parfois des objets de valeur, ces lieux sont soumis à une réglementation précise : voici les moyens d’extinction obligatoires dans toutes les salles d’exposition.

Quels extincteurs choisir pour un établissement de type T ?

Dans toutes les salles d’exposition, on doit assurer l’extinction des départs de feu avec un extincteur portatif à eau pulvérisée. En parallèle, on conseille éventuellement une installation de RIA DN 19/6 ou 25/8, un système d’extinction automatique ou des colonnes sèches. Si ces dispositions restent le plus souvent facultatives, les gérants doivent se munir d’extincteurs adaptés aux risques particuliers auxquels ils sont exposés.

De plus, dans tous les locaux « à risques importants », il faut mettre en place un système d’extinction automatique. Sinon, on peut se protéger par l’intermédiaire d’agents extincteurs, uniquement après la validation de la commission de sécurité.

Combien d’extincteurs faut-il posséder ?

Il ne suffit généralement pas d’un extincteur à eau pulvérisée pour protéger toute une salle d’exposition : avec une capacité de 6 litres minimum, chaque unité doit fonctionner sur une parcelle de 200 m² par niveau (300 m² en cas d’installation de RIA). Par exemple, pour une galerie de 500 m² sur deux étages de superficies égales, il faut théoriquement 3 extincteurs par étage.

L’installation RIA DN 19/6 ou 25/8, considérée comme facultative, devient obligatoire dans les structures de 1re et 2e catégories, pouvant accueillir plus de 700 personnes.

Faut-il un service de sécurité incendie pour une salle d’exposition ?

Lorsque l’effectif d’une salle d’exposition est supérieur à 6 000 personnes, la présence d’au moins 4 agents est obligatoire — il en faut 5 pour les effectifs dépassant les 10 000 personnes.

Enfin, du côté des établissements amenés à abriter plus de 30 000 personnes, le service de sécurité est composé après consultation de la commission départementale de la protection civile, de la sécurité et de l’accessibilité.