Quelle est la procédure de maintenance pour les alarmes incendie ?

Quelle est la procédure de maintenance pour les alarmes incendie

Comme tous les éléments d’un système de protection contre le feu, les alarmes incendie doivent être entretenues. Quels sont les actes de maintenance essentiels ? À quel rythme les reproduire et à qui confier ce travail ? Voici les principales informations à connaître concernant ce sujet.

Quel est le rôle d’une maintenance d’alarme incendie ?

Toutes les alarmes (anti-intrusion, associées à un système de vidéosurveillance, incendie) doivent être régulièrement vérifiées, afin de s’assurer qu’elles fonctionnent correctement et qu’elles continuent de remplir leur rôle préventif. Par exemple, si un câble est débranché ou qu’une pile est usée, les occupants de l’établissement risquent de ne plus être protégés sans le savoir, ce qui peut représenter un véritable danger.

Maintenance : quand et comment ?

On recommande de contrôler toutes les alarmes incendie au moins une fois par trimestre. Idéalement, il faut confier cette mission à des professionnels de la sécurité incendie, habitués à ce genre de mission et capables de vérifier tous les paramètres ayant une incidence sur votre sécurité.

Pour la maintenance trimestrielle, un agent de sécurité formé peut assumer une vérification d’alarme incendie reposant sur une vérification visuelle : il s’assure que les dispositifs sont en bon état et qu’ils sont accessibles, pour être rapidement enclenchés en cas d’urgence.

Une fois par an, on recommande de solliciter un expert travaillant dans un organisme agréé pour une maintenance plus poussée des alarmes incendie. Celui-ci va passer au peigne fin tout le système d’une manière générale (les détecteurs de fumée, les déclencheurs manuels, l’efficacité de l’alarme). Il peut également procéder à un nettoyage des composants, tout en apposant une étiquette de garantie de contrôle sur les équipements expertisés.

Rappel : les bonnes pratiques relatives à l’usage d’une alarme incendie

Au moment du contrôle périodique, le technicien peut aussi mettre en évidence les bonnes et mauvaises pratiques, et corriger les erreurs dans l’installation de cette alarme. Par exemple, il ne faut jamais les placer à plus de 1m30 du sol, avec une hauteur préconisée de 1m10 pour une accessibilité optimale.

Pour conclure, il est naturellement primordial de s’assurer que tous les occupants réguliers d’un bâtiment savent où trouver l’alarme incendie en cas de besoin !

Si vous souhaitez des conseils supplémentaires pour la maintenance de vos alarmes incendie, n’hésitez pas à nous contacter.