Quelles sont les règles de protection incendie dans les lieux de culte ?

Protection incendie lieu de culte

Dans la sécurité incendie, les lieux de culte font partie de la catégorie V des ERP, Établissements Recevant du Public. Un bâtiment est assujetti à cette réglementation à partir du moment où il peut accueillir un certain nombre de personnes. Pour savoir s’il faut la respecter, il suffit de calculer l’effectif global, puis de prendre toutes les mesures nécessaires pour être conformes aux normes et se prémunir des risques.

Les établissements relevant de la catégorie V

Quand un lieu de culte peut accueillir 300 personnes au total, 100 au niveau du sous-sol ou au moins 200 personnes en étage ou sur un ouvrage dit « en élévation », il doit se tenir à toutes les règles propres à la sécurité incendie pour les structures de type V.

Pour calculer l’effectif global, on peut procéder de différentes manières, en fonction de la nature de l’établissement :

•S’il comporte des sièges, on compte une personne par siège (ou une personne par 0,50 m de banc) ;

•S’il ne comporte pas de sièges, on compte deux personnes par mètre carré de surface « publique » (hors espaces réservés aux représentants religieux).

Il est important de noter que beaucoup de lieux de cultes sont également des monuments historiques. Dans ce cas, les travaux obligatoires pour la sécurité doivent entrer dans le règlement de ces monuments faisant partie du patrimoine.

Les principales règles de sécurité pour les établissements de type V

Entre les sièges ou au niveau des rangées, chaque lieu de culte doit prévoir des espaces suffisants pour faciliter l’évacuation en cas d’urgence, ce qui n’empêche pas d’installer des agenouilloirs entre les rangées. Cependant, les sièges doivent être collés entre eux par rangées, pour éviter qu’ils ne soient trop rapidement renversés en cas de phénomène de foule.

En parallèle, tous les appareils d’éclairage qui fonctionnent avec une flamme nue (cierges, candélabres, etc.) doivent être éloignés des matières inflammables. Il faut les disposer pour éviter tout déclenchement d’incendie en cas de chute accidentelle. Enfin, ces établissements doivent posséder une alarme de type 4.