Quels sont les établissements entrant dans la catégorie P, « salles de danse et salles de jeu » ?

ERP de type P

Dans le domaine de la sécurité incendie, chaque établissement se doit de suivre les règles de protection, sachant qu’elles changent en fonction de la catégorie dans laquelle il se place. Parmi les différents types de structures, on trouve celles qui entrent dans la classification « P » : il s’agit essentiellement de salles de danse et de jeux. Quels sont les bâtiments concernés ? Comment calculer l’effectif ?

Zoom sur les établissements de type P : qui est concerné ?

Dans les classifications des ERP (Établissements Recevant du Public), on pourrait parfois confondre les structures de type P avec ceux qui se situent dans la catégorie L (les salles à usage d’audition, de conférences, de spectacles ou à usages multiples).

Mais les responsables de la sécurité doivent redoubler de vigilance, car des dispositions particulières s’appliquent à la catégorie P, qui concerne spécifiquement les salles de danse et de jeux, des espaces qui n’ont aucun lien avec la catégorie L.

Plusieurs espaces relèvent de cette catégorie P. C’est le cas des zones aménagées pour :

  • La pratique de la danse (bals, dancings, etc.) ;
  • L’organisation de jeux (présence de billards, flippers et autres jeux électriques ou électroniques).

Attention : un bâtiment entre dans la catégorie P si — et seulement si — son effectif atteint ou dépasse :

  • 20 personnes en sous-sol ;
  • 100 personnes en étage ;
  • 120 personnes au total.

Comment calculer l’effectif d’un établissement de type P ?

On considère, dans un établissement de type P, que l’on peut compter quatre personnes sur 3 m² de surface. Dans le calcul, il ne faut pas inclure les estrades ou scènes sur lesquelles les musiciens ou artistes peuvent éventuellement se produire. En outre, on peut retirer de la surface tous les aménagements fixes, quand il ne s’agit ni de tables ni de sièges.

Pour conclure, il ne faut pas oublier que certains établissements de ce type incluent des installations particulières, permettant de réaliser des effets de lumière, de fumée ou de brouillard. Le cas échéant, il faut impérativement respecter les règles, sachant que les bougies sont interdites.